L’association

Association des Parcs et jardins de Vendée

Créée en Janvier 2000

Siège social : Roc Saint Luc 85200 Pissotte

06 12 70 55 92 – fabrecossaisf@orange.fr

06 38 84 29 45 – durantealain@orange.fr

  • Président : Alain Durante
  • Vice-Président : Nicole Hebert –
  • Trésoriers : Jean-Yves de Curzon –
  • Secrétaires : Françoise Fabre – Hubert David
  • Administrateurs : Juliette Blanpain de Saint Mars, Benjamin Buet,  Jean-Yves de Curzon, Hubert David, Jean-François Dubois, Gaëtane de La Forge,Cécile Lataste,  Anne Paul-Cavallier, Virginie Pichelin, Olivier Rialland.

***

  Créée en 2000,  l’Association des Parcs et Jardins de Vendée (APJV) s’est assigné pour tâche la réalisation de l’inventaire des Parcs et Jardins de Vendée (typologie, histoire, conservation), avec l’objectif de révéler au public ce patrimoine méconnu et authentique.

A partir d’un recensement préliminaire de 700 sites effectué par la DRAC des Pays de la Loire, l’APJV a travaillé en étroite collaboration avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Vendée (CAUE 85), et avec le partenariat financier du Conseil Général de la Vendée. A ce jour 310 parcs et jardins ont ainsi été recensés sous forme de fiches de synthèse  par des étudiants de l’INH d’Angers ou de l’Ecole de l’architecture du paysage de Versailles, encadrés par des architectes paysagistes.

L’histoire des jardins de Vendée est très riche et couvre quatre siècles. Différents types de jardins ressortent de cette étude: des jardins réguliers composés de trames ordonnancées, des jardins mixtes qui sont à la fois l’alliance de jardins réguliers et de jardins paysagers aux tracés sinueux, des parcs paysagers, très nombreux en Vendée, qui ont des échelles très variées, du petit jardin de centre bourg en passant par les parcs agricoles et paysagers de 50 hectares et plus, des jardins contemporains de qualité, de plus en plus nombreux.

Ce travail d’inventaire a permis de mettre en évidence un corpus des plus intéressants que le Conseil Général de la Vendée et la Conservation des Musées ont mis en valeur en 2006 avec l’exposition « Vendée côté jardins » dont le catalogue fait maintenant référence.

Des voies intéressantes se sont ouvertes : la prise de conscience par les propriétaires et le public de l’importance de ce patrimoine, l’opportunité d’ouverture au public d’un grand nombre de parcs ou jardins privés, et l’intérêt porté par le Conseil Général à la protection de ce patrimoine végétal fragile.

Objectifs de l’APJV

  •  Participer à l’inventaire des Parcs et Jardins
  •  Sensibiliser les propriétaires publics et privés à leur restauration, leur sauvegarde et leur entretien
  •  Favoriser la promotion de ceux ouverts au public
  •  Rassembler et diffuser toutes informations relatives à la réalisation de ces objectifs
  •  Promouvoir auprès d’un large public l’amour et la passion des parcs et jardins
  •  S’associer à des actions régionales, nationales ou internationales
  •  Intervenir y compris juridiquement sur les questions de protection de l’environnement et du paysage en lien direct avec les parcs et jardins.

Chaque année afin de mieux faire connaître le patrimoine des Parcs et Jardins de Vendée :

– L’APJV favorise l’ouverture de jardins privés lors d’opérations nationales telles que  NEURODON début mai, Rendez-vous aux Jardins début juin, et des ouvertures pendant la période estivale.

– Une brochure réalisée en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme et le CAUE 85 répertorie les jardins ouverts au public et propose le programme de leurs animations : concerts, conférences, théâtre, pique-niques.

– A l’attention de ses adhérents l’APJV organise des visites de jardins, des journées techniques, des voyages et des conférences.

%d blogueurs aiment cette page :